Service clienteleLun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
!!!EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand /H!!!EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand /H!!!EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand /H

La Nouvelle-Zélande avec les jumelles EL Range 10x32

Une histoire de malchance

Temps de lecture: 15 minutes

Willie Duley et ses collègues de NZ Hunter sont partis chasser le chamois et le cerf élaphe avec les jumelles EL Range 10x32 dans les montagnes de Canterbury – Parc national d’Arthur’s Pass, Nouvelle-Zélande. Voici son récit de cette quête difficile :

Une aventure de chasse dans les montagnes de Nouvelle-Zélande

Après un été interminable passé à préparer la diffusion de notre émission de télévision, la lumière est enfin apparue au bout du tunnel, et nous avons rapidement commencé à imaginer notre prochaine aventure de chasse dans les montagnes de Nouvelle-Zélande.

Kieran, notre nouveau monteur vidéo et le membre le plus récent de l’équipe, a rapidement été jeté dans le grand bain, et nous avons préparé notre équipement pour une expédition de cinq jours parmi les étendues sauvages du parc national d’Arthur’s Pass. L’automne touchait à sa fin, et nous espérions donc que Kieran pourrait abattre son premier cerf élaphe adulte et son premier chamois adulte.

Premier jour

Le principal objectif, pour la première journée de notre voyage, était de nous rendre sur des terrains de chasse prometteurs. Après trois mois largement passés au bureau, cette randonnée de 20 km, avec un dénivelé de 1 300 mètres, a été un véritable choc pour nos systèmes, et Kieran s’est probablement demandé pourquoi il avait pris cette décision. Nous avons atteint la fin de la crête que nous parcourions à la tombée de la nuit. Nous n’avons pas pu localiser d’animaux à proximité, et nous nous sommes donc attelés à établir un campement, afin d’être prêts le lendemain matin.

EL Range 10x32 on tour in the mountains of New ZealandEL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
Deuxième jour

Nous nous sommes réveillés par une matinée froide, mais incroyablement claire ; une lueur rouge s’étendait sur l’infinité des cimes, jusqu’à l’horizon, et nous avons commencé à observer les environs afin d’essayer de localiser quelques animaux. À l’occasion de ce voyage, je testais les nouvelles jumelles EL Range 10x32  ; et puisque nous n’avions encore repéré aucun animal, il semblait qu’elles seraient mises à rude épreuve pendant ce périple.

Pour les chasseurs en montagne qui privilégient la compacité et la légèreté dans tous leurs équipements, les nouvelles jumelles EL Range 10x32, qui ne pèsent que 680 grammes, sont un ajout très apprécié à la gamme de produits de SWAROVSKI OPTIK.Willie Duley

Me séparant du groupe, avec ma radio en main, je me suis dirigé vers l’est, afin de découvrir une zone nouvelle. J’ai repéré un groupe familial de chamois en contrebas. En les observant de plus près avec mes jumelles, j’ai identifié un chamois mâle qui suivait une biche et un juvénile d’un an. Mais était-il assez âgé ? Malheureusement, le mâle s’est révélé être encore à quelques années de sa maturité ; il prenait probablement du bon temps en compagnie des filles, en attendant qu’un animal plus mature vienne s’installer à l’occasion du rut. Après avoir brièvement aperçu un couple de cerfs élaphes femelles à l’orée de broussailles, nous avons réévalué notre position et décidé qu’il serait judicieux de changer d’endroit pour notre sortie de chasse vespérale. Après avoir repris nos lourds sacs, nous sommes redescendus en altitude et avons longé quelques lacs bleus pittoresques, avant d’établir une nouvelle fois notre camp et de franchir une crête afin d’observer les alentours pendant la soirée. Une fois encore, notre chasse a été écourtée par le déclin de la lumière du jour, mais je suis parvenu à localiser un groupe de chamois de bonne taille, ce qui nous a bien préparés pour la matinée. Kieran commençait à vraiment ressentir l’attrition des interminables kilomètres parcourus, et son enthousiasme déclinait d’heure en heure. Cela allait être intéressant.

EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
Troisième jour

Nous avons poursuivi notre ascension et traversé le bassin-versant où j’avais aperçu le groupe de chamois, le soir précédent ; nous avons franchi la dernière ligne de crête et avons immédiatement repéré un animal en contrebas. L’animal possédait des bois d’une longueur attrayante ; nous nous demandions s’il s’agissait d’un mâle ou d’une biche lorsqu’un nouvel animal a émergé de derrière une crête rocheuse. Un coup d’œil avec la longue-vue d’observation ATC m’a appris qu’il s’agissait d’un mâle, et d’un très beau mâle, d’ailleurs. Nous avons donc préparé le fusil, tandis qu’il se frayait assez rapidement un chemin sur l’éboulis escarpé sur l’autre versant. Il nous avait repérés. Il s’est présenté de côté, et j’ai rapidement mesuré la distance avec les jumelles. Kieran a réglé la tourelle mémorielle de la lunette de visée Z5, et s’est installé pour effectuer le tir. Lorsqu’il a pressé la détente, nous nous attendions tous à ce que le mâle s’effondre instantanément sur place ; nous avons été déçus de voir un panache de poussière s’élever dans les airs, provoquant la fuite à vive allure du mâle. Nous avons regardé le tir sur nos caméras, et nous avons vu la balle passer tout près de l’épaule avant du mâle ; le tir l’avait manqué de quelques centimètres seulement. Dépités par l’occasion perdue, nous étions toutefois heureux de savoir que le mâle était indemne. Peut-être que la pression de l’instant avait fait perdre ses moyens à Kieran ; nous ne le saurons jamais exactement, mais ce sont les aléas de la chasse.

Après une averse, nous avons commencé à dévaler les abruptes pentes d’éboulis jusqu’à la vallée principale où coulait la rivière, en contrebas, tout en scrutant les alentours au cas où des cerfs se présenteraient à nous. Malheureusement, des traces de bottes récentes nous ont indiqué que d’autres chasseurs avaient traversé cette vallée, ces derniers jours. Nous avons donc poursuivi notre chemin et établi notre campement sur les plaines de la rivière, tandis qu’un ciel étoilé indiquait que la journée touchait à sa fin.

EL Range 10x32 on tour in the mountains of New ZealandEL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
Quatrième jour

Nous avons légèrement rechargé nos batteries après une nuit passée sur les plaines de la rivière ; nous nous sommes réhydratés et avons fait le plein de nourriture, puis nous avons commencé une éprouvante ascension de 1 000 mètres vers une nouvelle série de sommets. M’arrêtant pour reprendre mon souffle et observer les environs avoir franchi la ligne des buissons, j’ai rapidement repéré des cerfs élaphes femelles avec un jeune cerf qui trottait derrière elles. Ce n’est pas exactement le spécimen que nous convoitions, mais c’était un bon signe : la région vers laquelle nous nous dirigions hébergeait des individus un peu plus nombreux.

Lorsque nous avons atteint le sommet de la crête rocheuse et brisée, nous avons découvert une vue magnifique sur un tout nouveau bassin-versant. Notre caméraman Emil avait brièvement aperçu un cerf adulte pendant le déjeuner, et nous étions enthousiastes à l’approche de la soirée de chasse. Toutefois, en dépit de tous nos efforts, et après avoir longuement scruté de nombreuses broussailles, notre soirée s’est avérée étonnamment calme. Nous sommes allés nous coucher, en espérant qu’à force de persévérance, nous serions récompensés pendant notre dernière journée de chasse.

!!! EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand /H - Day 4
!!! EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand /H - Day 4
Day 4

Rangefinding binoculars have been available for some time now and they are undoubtedly extremely useful for saving precious seconds in the field when measuring the shooting distance and angle to animals. Their one common downside for the mountain hunter has often been the additional bulk and weight that comes with combining a binocular and rangefinder into a single unit. Swarovski has now entirely challenged what was previously thought possible with the release of the EL Range 10x32 binocular. Weighing a mere 680 grams, this binocular is a must for any hunter who prioritises lightweight and compact equipment. – Willie Duley

Cinquième jour

Nous nous sommes séparés, afin d’améliorer nos chances de réussite ; des bruits de pierres roulantes m’ont bientôt fait regarder vers le bas, et j’ai aperçu un groupe de chamois. La situation a éveillé en moi une sensation de déjà-vu : encore une biche et un juvénile d’un an, suivis d’un jeune mâle.. Un appel radio crépitant d’Emil indiquant qu’il avait repéré un cerf adulte, et je me suis précipité dans sa direction. Le cerf s’était maintenant couché ; nous étions confrontés à un dilemme, tandis que nous faisions de notre mieux pour tenter de l’évaluer dans la chaleur étouffante de la mi-journée. De fortes pluies étaient annoncées ; nous devions donc absolument quitter cette vallée ce soir, sous peine d’y rester bloqués. Par ailleurs, le cerf était positionné dans un endroit difficile d’accès, que nous n’étions pas sûrs de pouvoir atteindre, en supposant que Kieran soit prêt à donner un dernier coup de collier. Les chances n’étaient certainement pas en notre faveur, et nous avons donc laissé Kieran choisir ce qu’il souhaitait faire. C’est à contrecœur que nous avons repris notre marche vers le sommet de la crête, puis vers la sortie de la vallée. Il régnait parmi nous un sentiment doux-amer et, tandis que nous terminions notre périple à la lumière des lampes frontales, nous envisagions déjà de retourner dans une région voisine, afin de tenter de déjouer notre malchance.

EL Range 10x32 on tour in the mountains of New ZealandEL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
EL Range 10x32 on tour in the mountains of New ZealandEL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand

L’aventure continue...

Nous avons choisi d’utiliser nos 4x4 pour accéder à cette vallée fluviale froide et enneigée, et nous avons rapidement entrepris de repérer les zones d’alimentation probables. Nous avons bien localisé quelques biches et juvéniles, mais la situation était peu prometteuse ; soudain, toutefois, un grand cerf à bois a émergé des broussailles. Il avait l’air très impressionnant à première vue, et nous nous sommes rapprochés de lui afin de mieux l’évaluer. Lorsque Kieran s’est posté derrière le fusil, j’ai commencé à remarquer que l’animal ne correspondait pas tout à fait ce que nous recherchions. Son corps efflanqué et ses longues pattes indiquaient qu’il n’avait que quatre ou cinq ans et qu’il n’avait pas encore atteint son potentiel. Renoncer à le prélever a été un choix difficile, mais c’était sans aucun doute la bonne décision.

Les nouvelles jumelles EL Range 10x32 et la longue-vue d’observation ATC de SWAROVSKI OPTIK ont établi une nouvelle référence dans le domaine des équipements optiques légers pour la chasse en montagne, dans toutes les régions du monde. – Willie Duley

À contrecœur, nous nous sommes tournés vers l’autre versant de la vallée, sur lequel nous avions aperçu quelques biches. L’attrait de la viande de chevreuil fraîche était trop tentant pour être ignoré. Alors que l’une des biches adultes se présentait sur le côté , offrant à Kieran un tir parfait, le silence des montagnes a été brisé par le bourdonnement d’un avion qui se dirigeait vers nous. Les biches se sont mises en sécurité, disparaissant parmi les broussailles, et nous ne les avons plus revues. Décidément, ce périple nous portait vraiment la poisse !

Nous avons scruté les flancs des collines, tandis que nous commencions à rebrousser chemin vers la sortie de la vallée, afin de respecter le couvre-feu marquant la fin de notre périple. Comme si le destin l’avait placé sur notre chemin, j’ai repéré un cerf adulte à quelques centaines de mètres de nous, au sommet d’une paroi. Nous nous sommes rapidement rapprochés de lui, puis nous avons commencé à préparer la position de tir de Kieran, au sommet d’un rocher proéminent. Il avait repéré l’animal ; il était sur le point d’effectuer son tir lorsque le cerf s’est enfui, effrayé. Interloqués par ce qui venait de se passer, nous avons regardé plus bas et avons vu un autre véhicule, stationné en vue du cerf. Cette série ininterrompue d’événements malheureux était difficilement compréhensible ; presque risible, même.

Dépités, nous avons commencé à redescendre vers le véhicule et avons repris notre voyage vers la sortie de la vallée. Cette année, deux voyages et plusieurs jours passés parmi les montagnes n’avaient pas suffi à Kieran pour vivre une sortie de chasse réussie, mais la chasse se déroule parfois ainsi. Rien n’est jamais garanti, en montagne ; toutefois, si vous appréciez pleinement tous les moments passés dans la nature au-delà du simple prélèvement d’un animal, vous ne repartirez jamais les mains vides.

EL Range 10x32 on tour in the mountains of New Zealand
!!! Willie Duley - day 2, 2

À PROPOS DE

WILLIE DULEY


Willie Duley est un chasseur et défenseur de l’environnement passionné, originaire des contrées sauvages de la Nouvelle-Zélande. Il a grandi dans une famille fascinée par les activités au grand air et la nature, puisque ses parents étaient les producteurs de la célèbre publication NZ Hunter Magazine. Willie anime et produit une émission de télévision consacrée au plein air, NZ Hunter Adventures. En tant que père, il espère offrir à sa famille une enfance aussi enrichissante que la sienne, entourée de personnes, de lieux et d’animaux sauvages.

Aller àAperçu de toutes les histoires
!!! Willie Duley, hunting WapitiLA CHASSE AU WAPITI AVEC LA LONGUE-VUE ATCDANS LES MONTAGNES DE NOUVELLE-ZÉLANDE Temps de lecture: 5 minutes