SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
!!!Sand Plovers at the Beach, Surya Ramachandran!!!Sand Plovers at the Beach, Surya Ramachandran!!!Sand Plovers at the Beach, Surya Ramachandran

À la découverte de la côte de la mer d’Arabie, en Inde

Un ornithologue reste un ornithologue

    Temps de lecture: 3 minutes
    !!! The cottage tucked away in the woods above the beach, Surya Ramachandran

    Le plan :

    une pause à la plage sans observer la faune


    Nous venions de passer deux mois dans les hauteurs de l’Himalaya, à affronter des vents glacés, à empiler des couches thermiques et de duvet, à scruter des pentes rocheuses sans arbres à la recherche de traces de la faune. Passer une longue période dans de telles conditions peut faire naître le désir d’une pause dans un endroit calme et familier, avec des choses simples telles que des arbres et de la chaleur.

    Ma partenaire Faiza et moi avions décidé qu’il était temps de faire une pause. Une amie nous avait recommandé ce joli petit coin de côte privée, avec des plages immaculées et un petit chalet au bord de la mer d’Arabie. Pas question de passer notre temps à observer la faune – c’était notre accord. Ce qui s’est passé quand nous sommes arrivés sur place est une tout autre histoire !

    !!! Black capped Kingfisher and Pond Heron by the Beach, Surya Ramachandran

    Après trois heures de route,

    nous avons atteint notre destination :


    un cottage niché parmi les rochers et la forêt, tout près de resplendissantes plages de sable. Nous nous sentions comme des explorateurs, seuls au monde. Le lendemain, nous nous sommes levés tôt, grâce à nos années d’expérience en tant que guides animaliers. Nous avons ignoré le chant matinal familier de l’arrenga de Malabar, et nous sommes allés à la plage pour nous baigner. Tandis que nous approchions du bord de l’eau, Faiza a remarqué une tache bleue brillante au sommet d’un rocher. En regardant de plus près, nous avons vu que c’était un martin-chasseur à coiffe noire. C’est un oiseau que j’avais observé près de ruisseaux dans les forêts des jungles de l’Inde centrale de Kipling, et occasionnellement dans les mangroves de la côte est. Ce n’était pas un oiseau que je m’attendais à voir sur la plage.

    Devions-nous retourner chercher nos jumelles NL Pure et notre appareil photo ou résister à la tentation ? Évidemment, nous avons opté pour la première solution.
    !!! The trails were a mosaic of narrow forest paths and open beaches, Surya Ramachandran

    Nous avons longuement débattu

    pendant que nous regardions ce chasseur de précision


    ...fondre sur les poissons et les crabes. Devions-nous retourner chercher nos jumelles et notre appareil photo ou résister à la tentation ? Évidemment, nous avons opté pour la première solution. Ensuite, nous nous sommes tous les deux retrouvés accroupis derrière un rocher, avec nos jumelles autour du cou et notre appareil photo en bandoulière. Pendant que nous observions le martin-pêcheur, nous avons remarqué des aigrettes à gorge blanche, des crabiers et des hérons striés, un monticole merle-bleu et une grande volée de pluviers de Mongolie qui chassaient leur nourriture dans les vagues, ainsi qu’un chevalier guignette solitaire. C’est comme si, pendant tout ce temps, nous nous étions forcés à rester sourds à cette diversité. Ici, nous étions dans notre élément – voilà ce que signifiait la familiarité pour nous.

    La forêt réserve aussi des surprises

    Le lendemain matin, nous avons entendu parler d’un grand aigle, qui vivait probablement dans un endroit situé entre la forêt et la plage. Tandis que nous nous promenions dans la forêt, nous avons remarqué de nombreux oiseaux qui nous ont surpris. Nous avions presque oublié que ce versant faisait partie du paysage forestier des Ghats occidentaux. Nous découvrions soudain des volées de bulbuls de la sonde et de bulbuls colombar, de gobemouches muttui, de gobemouches paradis et de gobemouches de Tickell, de pouillots du Caucase, de grands minivets, de drongos à raquette, un drongo pailleté solitaire (encore un oiseau que nous pensions plutôt observer dans les forêts intérieures), de dicaeidés, de souimangas et d’orioles. Nous avons même entendu les cris distincts du calao de Malabar. C’était incontestablement une première, pour nous.

    !!! Verditter Flycatcher - a winter migrant to the forests adjoining the beach, Surya Ramachandran
    !!! The lone Spangled Drongo, Surya Ramachandran
    !!! Ruby-throated Bulbul or the Flame-throated Bulbul gave us many opportunities for closer views, Surya Rachandran
    !!! Greater Crested Tern, Surya Ramachandran

    Observation d’un pygargue blagre

    Lorsque nous avons atteint l’endroit, une grande forme blanche nous a survolés, se posant dans un casuarina près de nous. Une grande femelle pygargue blagre nous regardait fixement... et elle était assise dans son nid. Heureusement, nous avons trouvé une clairière depuis laquelle nous avions une vue imprenable sur le nid. Et ensuite, nous avons vu les deux poussins couverts de plumes duveteuses.

    Soudain, nous avons entendu un cri puissant, qui venait de l’océan. Le mâle revenait, tenant un gros poisson dans ses serres. La femelle a répondu à l’appel et les poussins ont levé la tête. Le mâle a fondu sur le nid, et la femelle s’est envolée dans l’abîme bleu pendant qu’il dévorait le poisson et régurgitait la nourriture pour les deux petites boules de plumes. Quel moment nous avons vécu !

    !!! Sea Eagle Nest and Beach, Surya Ramachandran
    !!! First look at the White-bellied Sea Eagle, Surya Ramachandran
    !!! Sea Eagle carrying a bunch of sea weed, Surya Ramachandran
    Notre liste d’oiseaux globale a fini par compter plus de 120 espèces, y compris des espèces d’oiseaux pélagiques, côtières, forestières et de prairie.
    !!! Walking the Laterite Plateau, Surya Ramachandran

    Au cours des

    deux jours


    ...suivants, nous avons passé chaque matin et chaque soir à arpenter les forêts, enregistrer des oiseaux et observer le nid du pygargue blagre. Sur le plateau de latérite voisin, nous avons pu observer de grandes volées d’alouettes de Sykes et de cochevis de Malabar, de pipits de Goldlewski et de Richard, de bulbuls à sourcils blancs, de vanneaux, un faucon Shaheen solitaire, un couple d’aigles des steppes, serpentaire bacha et de grandes volées d’hirondelles rustiques et rousselines. C’était comme si nous explorions de nombreux habitats différents depuis notre point de départ, sur la plage.

    !!! Us after a day of birding in the coastal forests and rocks, Surya Ramachandran

    Notre

    liste d’oiseaux


    globale a fini par compter plus de 120 espèces, notamment des espèces d’oiseaux pélagiques, côtières, de forêt et de prairie. De plus, nous avons fait quelques promenades nocturnes à marée basse à la recherche de poissons, crevettes, crabes, nudibranches et serpents de mer pris au piège. Nous avons repensé à ce que nous avait dit notre amie lorsqu’elle nous avait recommandé cet endroit : il n’y avait pas de faune que nous pourrions observer ici. Nous avons été agréablement surpris et ravis de découvrir le contraire

    Surya Ramachandran

    À propos de l’auteur :

    Surya Ramachandran


    Surya Ramachandran est un ingénieur originaire de la ville de Chennai, dans le sud de l’Inde, qui a ensuite poursuivi sa passion dans la nature. Son voyage dans la jungle a débuté dans les forêts de Satpura à Forsyths, lorsqu’il était stagiaire, avant de devenir naturaliste à plein temps. Il travaille actuellement à la création de circuits de découverte de la faune dans des destinations inhabituelles et à la construction de lodges et d’expériences d’observation de la faune au Ladakh, dans le Transhimalaya, dont la priorité est le léopard des neiges et d’autres animaux sauvages.

    NL Pure 10x32 Burnt Orange
    UN COMPAGNON POUR TOUTES LES SITUATIONSNL Pure 32
    Swarovski Optik Spotting Scope ATX 95mm
    THROUGH COMPLETELY NEW EYESATX spotting scope
    Aller àAperçu de toutes les histoires
    Gudrun and her daughter RonjaGudrun Tiefenbach-Kaufmann about her favorite places From her parents’ garden to the world
    Temps de lecture: 3 minutes