Menu


Catégories

Service

SERVICE CLIENT
K19 ATX 115 perspektivisch HRes RGB - lens cropped
ALLER À MY SERVICE

Produits et services techniques, Conseils et soins, Tutoriels, Documents à télécharger, Déclarations de conformité

SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
Votre langue:
français
Savanna Koebisch and her EL RangeSavanna Koebisch and her EL RangeSavanna Koebisch and her EL Range

Savanna Koebisch et ses jumelles EL Range

Ajouter de la couleur à la forêt

Savanna Koebisch est une chiropraticienne et chasseresse canado-allemande. Elle chasse principalement dans la forêt allemande de Westerwald, souvent accompagnée de son teckel Lupo. Découvrez ses expériences avec ses jumelles El Range avec Tracking Assistant (TA) à l’approche de la fin de la saison.

Un temps agréable après des mois sombres

Tandis qu’un autre coureur passait devant mon affût surélevé, j’ai maudit le temps agréable, qui rendait la forêt si attrayante. Pourtant, je connaissais exactement le magnétisme qu’elle suscitait ; j’avais moi-même souvent parcouru ce chemin par une journée ensoleillée. Appuyant ma pommette contre la poutre transversale rugueuse sur ma droite, je me suis imprégnée des rayons dorés.

Ces derniers mois avaient été sombres. Après un nombre d’heures d’ensoleillement bien inférieur à celui d’un hiver allemand habituel, le moindre instant de ciel bleu était le bienvenu. C’était le onzième jour consécutif passé à attendre une rencontre propice avec un chevreuil. La fin de la saison approchait à grands pas, et le plan de gestion du gibier n’avait pas encore été renseigné.

« Oh regarde, une chasseuse ! ». Tirée de ma rêverie, j’ai poliment adressé un signe de la main au couple, en bas.

Il était difficile d’imaginer que ce chemin très fréquenté était l’un de mes affûts préférés dans la réserve de chasse. Tout proche du point de convergence de plusieurs sentiers de randonnée populaires, il était très fréquenté par les marcheurs. Les débuts de matinée et les fins de soirée, cependant, étaient prometteurs. Ce réseau de sentiers traversait autrefois de sombres forêts d’épicéas.

Tout a changé lorsqu’une infestation de scolytes a dévasté une grande partie de l’Allemagne centrale, dont la forêt de Westerwald. De vastes clairières créent maintenant un patchwork de forêts matures restantes et de fourrés plus récents. Des clairières secrètes, auparavant dissimulées par une frange de conifères, sont désormais exposées parmi les arbres décapités. Les affûts surélevés adjacents paraissent souvent un peu perdus.

Savanna Koebisch and her EL Range

Une journée calme

sur l’affût


J’étais actuellement assise sur un affût assez récent, construit pendant l’été pour surplomber une clairière récemment établie, appréciée des chevreuils. J’avais déjà connaissance de plusieurs constellations de biches et de faons, et j’attendais la bonne occasion.

Tandis que j’observais le versant de la colline, mon cœur s’est arrêté lorsque j’ai vu une silhouette grise se déplacer de la gauche vers la droite. Ma main s’est desserrée autour de mon fusil lorsque j’ai aperçu ses bois enveloppés de velours, qui m’ont rendue optimiste quant à la saison printanière prochaine. Le crépuscule était arrivé. Une fois encore, je suis retournée à mon véhicule les mains vides.

Savanna Koebisch and her EL Range

Le jour suivant

avec mon teckel et la pluie


En me réveillant tôt, j’ai pu passer quelques minutes dans les bois avant de partir au travail. J’ai glissé mon chien Lupo sous mon bras, et nous sommes montés sur notre perchoir. Le temps était bien moins agréable que la veille au soir. La pluie portée par un vent puissant s’abattait sur l’affût. Le bardage frissonnait, le teckel aussi.

J’ai bordé mon compagnon un peu plus profondément dans la couverture sur laquelle il était allongé. Assez rapidement, une décision unanime fut prise : aujourd’hui, à titre exceptionnel, le travail était plus tentant que la chasse.

Savanna Koebisch and her EL RangeSavanna Koebisch and her EL Range

Une dernière chance

Un jour plus tard, c’était la dernière sortie de la saison. De légères rafales portaient avec elles la promesse de précipitations. Avec mes jumelles EL Range TA dans le coloris orange, j’ai repéré précisément l’occasion que j’attendais.

Ensuite, un faon femelle s’est lentement frayé un chemin à travers les broussailles, s’arrêtant devant un ensemble de racines exposées. J’ai réglé la distance à 110 mètres, et je me suis préparée à tirer.

Émergeant d’un roncier, une biche méfiante s’est arrêtée pour regarder autour d’elle. Pendant plusieurs minutes, elle a scruté la pente, ses organes vitaux étant dissimulés par les branches. Elle a poursuivi son chemin vers la droite, elle aussi, et s’est arrêtée devant le même ensemble de racines. En la voyant de profil dans ma lunette de visée, j’ai expiré lentement.

« La confiance que j’ai dans la qualité des produits SWAROVSKI OPTIK me permet de me concentrer sur la tâche à accomplir, sans me préoccuper de savoir si mon équipement est à la hauteur. »

J’ai ressenti un soulagement en pensant que tout s’était bien déroulé, aujourd’hui : identifier le bon chevreuil, réaliser deux tirs parfaits et respecter le plan de gestion du gibier.

Savanna Koebisch and her EL RangeSavanna Koebisch and her EL Range

Nous nous adapterons

Ces chevreuils aux habitudes bien ancrées suivaient un sentier de gibier marqué par le temps, qu’ils empruntaient lorsque la végétation était encore haute. De nouveaux sentiers émergeront peut-être bientôt dans les clairières ; pour l’instant, toutefois, c’est la tradition qui prévalait.

Des arbres peuvent tomber, mais dans de bonnes conditions, les futurs fourrés se développeront et offriront à nouveau une couverture propice au gibier.

Les animaux s’adapteront, et les chasseurs aussi.
Savanna Koebisch and her EL Range

À propos de

Savanna


Savanna Koebisch est une chiropraticienne et chasseresse canado-allemande, née en 1995. Ses intérêts gravitent autour de la chasse, des voyages, du fitness et de la photographie. La chasse est une passion qu’elle partage avec son fiancé, qu’elle la pratique chez elle, dans la forêt allemande de Westerwald, dans les montagnes ou lors de chasses internationales. Le premier produit SWAROVSKI OPTIK qu’elle a découvert était les jumelles Habicht 10x40 de sa mère.

Aller àAperçu de toutes les histoires
dS Gen II with reticleFocus on the essentials thanks to technologyLa dimension numérique de la chasse Temps de lecture: 2 minutes