SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
Marker Wadden Archipelago in the Markermeer, a lake in her native Netherlands. This restoration project of one of western Europe’s largest lakes includes the creation of islands, consisting of marshes and mudflats . These islands are based on ring dikes, filled with  sediments from the Markermeer. Marker Wadden Archipelago in the Markermeer, a lake in her native Netherlands. This restoration project of one of western Europe’s largest lakes includes the creation of islands, consisting of marshes and mudflats . These islands are based on ring dikes, filled with  sediments from the Markermeer. Marker Wadden Archipelago in the Markermeer, a lake in her native Netherlands. This restoration project of one of western Europe’s largest lakes includes the creation of islands, consisting of marshes and mudflats . These islands are based on ring dikes, filled with  sediments from the Markermeer.

Camilla Dreef : recherche et narration vont de pair

LA PROTECTION DES OISEAUX PAR LA RECHERCHE ET LA COMMUNICATION

Temps de lecture: 4 minutes

Pour l’écologiste Camilla Dreef, explorer la nature près de chez elle, c’est aussi inviter tous les habitants des Pays-Bas à participer au voyage.

Défenseuse et communicante passionnée par les oiseaux et la nature, Camilla est parvenue à sensibiliser le public à l’ornithologie au travers d’une narration ciblant différentes catégories de personnes. En plus d’être ambassadrice de BirdLife Pays-Bas, de publier des articles consacrés aux oiseaux sur les réseaux sociaux et d’apparaître dans des émissions de télévision, elle a également écrit un livre d’histoires non fictionnelles pour enfants, intitulé « kwie-kwie-kwie-kwie-kwie ».

Réunir la recherche et la narration est une chose très attrayante pour moi.Camilla Dreef

Camilla est convaincue que, parallèlement à des recherches approfondies, la clé de la conservation consiste à inviter le public à partager son enthousiasme pour les oiseaux et la nature.

This restoration project of one of western Europe’s largest lakes includes the creation of islands, consisting of marshes and mudflats.
Sur le terrain

Lorsqu’elle n’est pas en train de faire connaître ses amis à plumes, Camilla travaille comme écologiste de terrain ; elle se concentre sur la colonisation par les oiseaux de l’archipel Marker Wadden récemment créé dans le lac de Marken, un lac de ses Pays-Bas natals. Ce projet de restauration de l’un des plus grands lacs d’Europe occidentale comprend la création d’îles composées de marais et de vasières. Ces îles sont fondées sur des digues annulaires, remplies de sédiments provenant du lac de Marken.

« Les îles ont été immédiatement colonisées par de nombreuses espèces pionnières, telles que l’avocette élégante » explique Camilla. « Aujourd’hui, près de 7 % de l’ensemble de la population néerlandaise de cet oiseau se reproduit sur ces nouvelles îles. Ça a été fascinant d’observer comment cette nouvelle zone marécageuse, avec ses vasières et ses eaux peu profondes, offre un nouvel habitat à tant d’espèces. »

La nature est la fondation de nos vies. Elle fournit l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons et les ressources dont nous avons besoin pour vivre, tout en nous inspirant par sa beauté.Camilla Dreef

Les avocettes élégantes, les sternes pierregarin et les spatules sont les principaux sujets de son travail dans cet environnement nouvellement revitalisé. Depuis 2021, son travail consiste également à suivre ces espèces à l’aide de traceurs GPS, afin de mieux comprendre comment l’archipel Marker Wadden et ses environs sont reliés entre eux. Où les différentes espèces d’oiseaux se déplacent-elles, se reproduisent-elles ou s’alimentent-elles ?

Camilla Dreef's local patch is the Schinkelbos, an extension of the Amsterdamse Bos (Forest of Amsterdam). It’s an urban park with a combination dryer areas, young forest, small lakes and canals, as well as open spaces with shrubbery.European Stonechat

Sa parcelle locale

Bien qu’elle passe actuellement la plupart de son temps dans l’archipel Marker Wadden, sa parcelle locale est le Schinkelbos, une extension de l’Amsterdamse Bos (la forêt d’Amsterdam). Ce parc urbain réunit des zones sèches, des jeunes forêts, des petits lacs et des canaux, ainsi que des espaces ouverts avec des arbustes.

« L’association de tous ces habitats est intéressante pour de nombreux oiseaux, » explique Camilla en décrivant sa parcelle, qui accueille différentes espèces de canards, d’oies et d’oiseaux aquatiques, ainsi que d’autres oiseaux communs d’Europe occidentale et d’espèces migrantes saisonnières. « Mon observation la plus mémorable, jusqu’à présent, a été celle de deux butors étoilés qui s’envolaient des roselières. »

!!! My birding patch - Camilla Dreef /B
!!! My birding patch - Camilla Dreef /B
La parcelle locale de Camilla – Schinkelbos, Pays-Bas

Situé à la limite sud-ouest de la ville, cet endroit apporte de la sérénité à Camilla lorsqu’elle ne travaille pas sur le terrain. Le chœur de l’aube des rouges-gorges familiers, des merles, des troglodytes mignons et des grives musiciennes lui offre une quiétude bienvenue. Et c’est aussi l’endroit où elle entend chaque année le premier cri du coucou.

Être dans la nature m’apporte du réconfort et de la paix, avec une bonne dose d’excitation également ! Elle est pleine de surprises !Camilla Dreef
Camilla Dreef has always been passionate about nature.

Mieux vaut tard que jamais !


Camilla a toujours été passionnée par la nature. Dès son plus jeune âge, elle cherchait des fossiles avec son père et recherchait les espèces habituelles des jardins dans le guide pratique des oiseaux de sa famille.

« Je ne savais pas qu’on pouvait être ornithologue, » déclare Camilla, qui consacre désormais sa vie professionnelle à la recherche et la communication pour les oiseaux.

Elle s’est acheté ses premières jumelles après son baccalauréat, durant lequel elle a étudié les goélands bruns. Petit à petit, elle a commencé à pratiquer l’ornithologie avec d’autres étudiants en biologie et, pendant qu’elle observait des spatules blanches, elle est « tombée amoureuse du travail de terrain et de l’ornithologie. »

Trois ans plus tard, en 2015, elle a acheté sa première paire de jumelles EL 10x42de SWAROVSKI OPTIK.

« Si vous êtes passionné d’ornithologie, vous devez impérativement avoir une vision claire, qui vous fait oublier que vous observez avec des jumelles » dit Camilla. « C’est l’expérience qu’offre SWAROVSKI OPTIK. »

Short-Eared Owl.
“Looking into its yellow eyes made me realize that I would never stop birding.” Camilla Dreef

Depuis cette époque, Camilla a vécu de nombreux instants mémorables au contact de la nature. Pendant qu’elle effectuait des recherches pour son Master sur l’île de Schiermonnikoog, une île de Frise occidentale dans le nord des Pays-Bas, elle et ses collègues se rendaient souvent sur le territoire d’un hibou des marais.

En regardant dans ses yeux jaunes, j’ai pris conscience que jamais je n’arrêterais d’observer les oiseaux.Camilla Dreef
Camilla Dreef Portrait by Lars Soerink

À PROPOS DE

Camilla Dreef


Attirée par la nature depuis son plus jeune âge, Camilla Dreef est écologiste, défenseuse passionnée des oiseaux, auteure, présentatrice de télévision et ambassadrice de BirdLife aux Pays-Bas. Elle est convaincue que la narration est essentielle pour communiquer des informations sur la nature au public.

Elle travaille en tant qu’écologiste indépendante, actuellement dans l’archipel Marker Wadden, où elle effectue des recherches sur les avocettes élégantes et les sternes pierregarin.

Camilla a également publié un livre de non-fiction pour enfants consacré aux oiseaux, intitulé « kwie-kwie-kwie-kwie-kwie ».

Lorsqu’elle n’est pas en train d’observer les oiseaux, de publier des articles consacrés à l’ornithologie sur les réseaux sociaux, de poursuivre ses recherches sur les oiseaux ou de penser aux oiseaux, elle aime assister à des concerts et se passionne pour la musique.

Instagram : @camilladreef

Photo (c) Lars Soerink

Aller àAperçu de toutes les histoires
Gudrun and her daughter RonjaGudrun Tiefenbach-Kaufmann about her favorite places From her parents’ garden to the world
Temps de lecture: 3 minutes