Menu


Produits

Service

SERVICE CLIENT
K19 ATX 115 perspektivisch HRes RGB - lens cropped
ALLER À MY SERVICE

Produits et services techniques, Conseils et soins, Tutoriels, Documents à télécharger, Déclarations de conformité

SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:00(800) 426-3089customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
Votre langue:
français
Autumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module: Male Mealy Redpoll by Brydon ThomasonAutumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module: Male Mealy Redpoll by Brydon ThomasonAutumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module: Male Mealy Redpoll by Brydon Thomason

L’automne avec le module objectif 115 mm

L’observation des sizerins

Temps de lecture: 4 minutes

La migration automnale mène chaque année des milliers d’oiseaux dans les îles Shetland. De nombreuses espèces, communes autant que rares, sont consignées. Il y a un groupe d’espèces que je trouve particulièrement attrayant, et tout aussi fascinant : les sizerins. Dans les bonnes conditions, il n’y a guère d’expérience ornithologique automnale plus authentique aux îles Shetland que d’assister à l’arrivée de ces pinsons charismatiques. Avec plusieurs formes, ils constituent un groupe compliqué et continuellement débattu, mais avec de la patience et de l’expérience, leur observation devient un délice.

Brydon Thomason when autumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module and the NL Pure 42 binocularsAutumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module: North Western Redpoll by Brydon Thomason
Lorsqu’il s’agit d’identifier les sizerins, tout est une affaire de détails.

Ils sont tellement semblables que parfois, la distinction repose sur quelques stries seulement : l’identification est vraiment une affaire de détails. La véritable récompense, c’est d’observer les deux formes rares de sizerins arctiques parmi des volées de sizerins cabaret : les sizerins blanchâtres de Hornemann (de la région arctique du Groenland) et de Coues (de la région arctique de la Scandinavie).

La découverte de ce petit vol, par une fraîche matinée d’octobre, m’a permis d’observer, d’étudier et d’apprécier trois espèces : le sizerin cabaret, le sizerin flammé et le sizerin blanchâtre de Coues, plus rare. Ces oiseaux sont souvent confiants, mais le module objectif 115 mm et le grossissement 20-60x m’ont non seulement permis d’examiner précisément les détails aux fins de l’identification, mais également d’observer le comportement et le charisme qui rendent les sizerins si particuliers. J’ai pu étudier chaque ptérylie pendant qu’ils se nourrissaient de tige porte-graines à l’automne. Une expérience vraiment impressionnante.

Le module objectif 115 mm m’a permis d’examiner précisément les détails aux fins de l’identification, mais également d’observer le comportement et le charisme qui rendent les sizerins si particuliers.
Autumn birding with the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective module: Coues Arctic Redpoll by Brydon Thomason

informations sur

les sizerins


Les sizerins sont une famille de pinsons carduélinés. Bien que l’existence de six formes potentielles de ces oiseaux soit débattue, des études récentes indiquent que sur le plan génétique, il n’existe qu’une seule espèce globale. Toutefois, si vous faites le choix de séparer la science du plaisir de l’observation sur le terrain, vous pouvez continuer à les apprécier et à relever le défi de les identifier.

Si les conditions météorologiques sont favorables, toutes les formes peuvent être observées sur les îles Shetland en automne (et même en même temps), ce qui fait de ces îles l’endroit idéal pour étudier les sizerins. Si vous avez la chance d’observer la forme la plus petite (et également la plus répandue en Europe), le sizerin cabaret (Acanthis cabaret) , dont la taille est comparable à celle du tarin des aulnes (Carduelis spinus), aux côtés du sizerin blanchâtre (Acanthis hornemanni hornemanni)de la région arctique du Groenland et du nord-est du Canada, dont la taille est comparable à celle du moineau domestique (Passer domesticus), je ne doute pas que vous comprendrez ce que je veux dire.


Il est remarquable d’observer comment l’analyse de l’ADN continue à évoluer et à améliorer notre compréhension de l’identification. À titre personnel, je suis très impressionné par cette évolution, et j’y suis favorable ; toutefois, je pense qu’il existe encore, dans le domaine de l’ornithologie, des situations dans lesquelles je ne laisse pas la science compliquer à l’excès ou même supplanter la joie de l’observation sur le terrain. Les sizerins en sont un exemple classique.

Swarovski Optik Telescopes objective module 115
115 mm objective module L’IMMENSITÉ JUSQUE DANS LES MOINDRES DÉTAILS
Swarovski Optik Binocular NL Pure 10x42
NL PureNE FAIRE QU’UN AVEC LA NATURE
Brydon Thomason

À propos de l’auteur :

Brydon Thomason


est consultant naturaliste, photographe, guide et ornithologue. Doté d’une connaissance intime de son pays natal, les îles Shetland, il est propriétaire et exploitant de Shetland Nature une entreprise de tourisme animalier qui célèbre le riche patrimoine naturel et culturel de l’archipel. Il a travaillé comme consultant en médias et est apparu dans de nombreuses productions télévisées consacrées à la faune des îles, et notamment aux loutres, pour lesquelles il se passionne. Il a co-écrit un livre très apprécié, intitulé « Otters in Shetland – the tale of the draatsi » , dans lequel il présente la vie, l’écologie et le comportement de l’un des mammifères les plus charismatiques d’Europe. Il travaille également en tant qu’expert et consultant en ornithologie et en écologie.

Aller àAperçu de toutes les histoires
!!!Brydon Thomason tested the SWAROVSKI OPTIK 115-mm objective moduleSpring on the Shetland Isleswith the 115-mm objective module Temps de lecture: 3 minutes