Menu


Produits

Service

SERVICE CLIENT
K19 ATX 115 perspektivisch HRes RGB - lens cropped
ALLER À MY SERVICE

Produits et services techniques, Conseils et soins, Tutoriels, Documents à télécharger, Déclarations de conformité

SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:00(800) 426-3089customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
Votre langue:
français
Wild Sheep Challenge Hunt-Alaska Wild Sheep Challenge Hunt-Alaska Wild Sheep Challenge Hunt-Alaska

UNE CHASSE DIFFICILE

MOUFLON

Temps de lecture: 8 minutes

Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à se lancer dans une dangereuse chasse au mouflon dans l’un des endroits les plus reculés du monde ? Lance Kronberger décrit la beauté et les défis de la chasse en Alaska.

J’ai assisté à ma première convention de l’institut Foundation for North American Wild Sheep à 23 ans, lorsque j’étais encore un tout jeune guide de chasse.

Je venais de terminer ma première année de guide de chasse à l’élan et au cerf mulet dans un camp de chasse, et j’étais impatient de découvrir ce qu’était vraiment l’industrie de la chasse. Bien qu’il s’agît d’une convention dédiée à la chasse au mouflon, de nombreux autres exposants étaient présents et, très honnêtement, je ne comprenais pas ce que la chasse au mouflon avait d’exceptionnel.

25 ans plus tard, l’attrait de la chasse au mouflon m’a mené dans des endroits situés aux quatre coins du monde et a affecté ma carrière, ma famille et mon mode de vie.

Les mouflons habitent certains des endroits les plus reculés du monde. Ils doivent survivre à des conditions hivernales difficiles, et leurs sens aiguisés leur permettent d’échapper aux nombreux prédateurs qui les traquent. Partout dans le monde, la chasse au mouflon est le Saint Graal de la chasse. Pourquoi ? Est-ce à cause de leurs habitats lointains et du défi physique que représente l’expédition en montagne ? Est-ce l’apparence majestueuse d’un troupeau de béliers ? Peut-être est-ce la force avec laquelle leurs têtes s’entrechoquent lors de leurs combats hiérarchiques ou encore la masse et la longueur de leurs cornes bouclées ? Toutes ces réponses sont sûrement bonnes !

Wild Sheep Alaska

La chasse au mouflon exige des compétences particulières du chasseur, et des compétences encore plus vastes de son guide. Ses défis sont une épreuve pour les chasseurs les plus athlétiques, et éprouvent également leur résistance mentale. Les pentes escarpées et le terrain rocailleux se moquent de savoir qui vous êtes et quelle est votre fortune. Le temps peut être imprévisible et impitoyable, et les mouflons que nous traquons ont un instinct incroyable. Leur vue est équivalente à celle de jumelles 8x, ils peuvent détecter des mouvements à grande distance, leur odorat leur permet de déceler toute présence inhabituelle et ils sont continuellement à l’affût. Les béliers se déplacent en troupeau, ce qui rend l’approche encore plus difficile, à cause de la multiplicité des yeux. S’ils sentent le moindre danger, ils gravissent quelques centaines de mètres en un clin d’œil pour se mettre hors de portée, voire changent d’endroit et disparaissent complètement. Triompher de ces difficultés est ce qui rend le succès si délicieux. Tout le monde n’y goûte pas, et il ne se manifeste pas tous les jours.

Lorsque j’étais un jeune homme, je savais que je voulais guider les chasses les plus prestigieuses, et le mouflon devait être l’un des animaux dont je ferais ma spécialité. J’ai donc appris tout ce que je pouvais sur les mouflons et la chasse au mouflon, et j’ai participé à toutes les chasses au mouflon qui se présentaient. J’étais prêt à travailler gratuitement pour pouvoir assister à une chasse au mouflon. J’ai continué à assister à la convention de l’institut Foundation for North American Wild Sheep et j’ai supplié les pourvoyeurs de me permettre d’être leur guide. Peu importe ce que je devais faire ou l’endroit où cela me mènerait. Tout ce que je voulais, c’était acquérir autant d’expérience que possible. C’est à cette période que j’ai pris conscience que j’avais contracté une maladie dévorante, la “fièvre du mouflon”.

Peu de temps après, je guidais des chasses au mouflon dans l’Idaho, le Nevada, l’Arizona, l’Utah, le Montana, le Mexique et l’Alaska. J’étais un guide de chasse au mouflon résistant et déterminé, et il est devenu évident que mes compétences étaient adaptées aux montagnes escarpées de l’Alaska. Je voulais aller là où vivaient certains des plus gros mouflons de Dall et les chasser sur l’un des terrains les plus difficiles jamais créés par Dieu.

Wild Sheep- Nikki
Objective module 115+ATX Transparent
LANCE KRONBERGER

« La longue-vue ATX 115 est fantastique, vraiment révolutionnaire. Lorsque la luminosité baisse, le modèle ATX 115 capture suffisamment de lumière pour offrir une clarté incroyable au grossissement 70x. Au grossissement 30x, le champ de vision étendu permet d’utiliser la longue-vue pour observer à des distances auxquelles des jumelles ne suffiraient plus. »

En 2003, j’ai fondé un service de guide en Alaska. Un an plus tard, j’ai épousé ma femme Nikki et nous nous sommes installés à plein temps en Alaska. Notre entreprise se spécialise dans les longues expéditions extrêmes de chasse au mouflon de Dall.

Les montagnes Chugach sont l’habitat idéal pour mon style de chasse. La difficulté intense de ces chasses nous permet également de nous créer une niche dans le secteur très compétitif des guides de chasse. Les montagnes côtières Chugach de l’Alaska peuvent être très exigeantes en termes de météo, de logistique et de condition physique. Cependant, repousser mes limites jour après jour, chasse après chasse, est un défi mental qui a éprouvé et développé mes compétences de guide.

Ces compétences ont été mises à l’épreuve lorsque mon épouse a décidé qu’elle voulait découvrir par elle-même de quoi parlaient toutes les histoires de chasse au mouflon. Elle avait vu de ses yeux les liens qui s’étaient tissés entre les participants pendant ces chasses, et elle aimait l’idée d’une chasse au mouflon difficile. Elle n’avait aucune idée des difficultés physiques et mentales qui l’attendaient.

Bienvenue dans les montagnes Chugach – escarpées, remplies de glaciers et recouvertes d’aulnes. Une magnifique étendue de montagnes côtières, habitée par certains des plus grands mouflons de Dall d’Amérique du Nord.

L’expédition a débuté par un vol de brousse d’une heure vers l’une des régions les plus reculées de l’Alaska. Lorsque le bourdonnement de l’avion de brousse avait disparu dans le lointain, l’heure était venue pour nous de nous lancer. Nous avons commencé par une randonnée d’une journée pour rejoindre le territoire des mouflons, puis nous avons passé une journée à escalader, à patienter, à persévérer, à déjouer les sens affûtés des mouflons – et enfin, le moment venu, la cible a été abattue d’un seul tir. Nos sourires étaient radieux, mais notre aventure et notre travail étaient loin d’être finis.

Un grizzly a essayé de s’offrir un repas facile pendant la séance de photos. Nous avons ensuite marché toute la nuit, avec notre gibier, et rejoint la tente au lever du soleil – et cela, avec un bélier mort sur le dos, en plein territoire des grizzlys. Après une sieste de huit heures, une nouvelle randonnée de 20 kilomètres nous a permis de rejoindre la piste d’envol, en portant un mouflon, notre campement et tout notre équipement de chasse. Concentrés pour surmonter notre douleur, nous avons très peu parlé. Lorsque nous avons atteint la piste, mon épouse a enlevé ses bottes et découvert que la peau de ses deux talons était arrachée. Elle avait sa propre histoire, maintenant ! Après l’immense sentiment d’accomplissement se sont manifestés la douleur physique et le soulagement que tout cela soit fini, ainsi que la satisfaction de pourvoir aux besoins de notre famille avec un sac plein de viande de mouflon !

LES MONTAGNES CHUGACHs’étendent d’est en ouest sur 500 kilomètres, traversant le sud de l’Alaska, le long du golfe d’Alaska

La limite forestière de cette chaîne de montagnes se situe à environ 600 mètres, et ses zones de végétation vont de la forêt à la toundra alpine, principalement constituée de pruches, de bouleaux à papier, d’épicéa de Sitka et d’épinettes blanches.

SWAROVSI OPTIK is operating worldwide

Quelques années ont passé et maintenant, il ne manque au tableau de chasse de mon épouse qu’un seul des quatre mouflons nord-américains – un exploit que moins d’une centaine de femmes ont accompli. Avec les histoires de chasse au mouflon qui circulent dans notre foyer, notre entreprise et notre entourage, mon fils de 14 ans est évidemment impatient de prélever son premier mouflon. Il a déjà participé à deux chasses au mouflon, toutes deux infructueuses. La déception de rentrer les mains vides peut anéantir certains chasseurs, mais le chasseur qui comprend la difficulté de la mission éprouve aussi le désir ardent de ressentir le frisson du succès. C’est ainsi que commence la “fièvre du mouflon”.

115 Lance Kronberg

FREELANCE OUTDOOR ADVENTURES

Lance Kronberger


As part of his successful hunting business, Lance Kronberger shares his knowledge and enthusiasm with hunters as he guides them on challenging expeditions in the mountains.
www.freelanceoutdooradventures.com