Service clienteleLun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
SWAROVSKI OPTIK AX Visio, Rick BatemanSWAROVSKI OPTIK AX Visio, Rick BatemanSWAROVSKI OPTIK AX Visio, Rick Bateman

Observation des oiseaux au Costa Rica avec l'AX Visio

Une nouvelle façon d'observer les oiseaux

Temps de lecture: 7 minutes

J’ai récemment testé les jumelles AX Visio à l’occasion d’un voyage dans le sud-ouest du Costa Rica. Avant même de les essayer pour la première fois, je me posais d’innombrables questions : Quelle expérience m’offrirait l’utilisation de jumelles capables d’identifier les oiseaux ? Est-ce que je profiterais pleinement de l’expérience, ou est-ce que les habitudes que j’ai prises en pratiquant l’ornithologie me perturberaient ? Quels avantages inattendus pourrais-je découvrir ? Y aurait-il des inconvénients ?

Ce sont ces pensées qui me hantaient le premier soir, tandis que je rechargeais pour la première fois les batteries de ces jumelles.

Premier jour

Avant d’aller sur le terrain, j’ai entrepris de me familiariser avec le système AX Visio aux abords du lodge. Les jumelles AX Visio sont équipées d’une caméra intégrée, permettant de capturer des photos ou des vidéos d’oiseaux. Les images fixes sont analysées par le logiciel d’identification des oiseaux Merlin Bird ID. Lorsque l’on regarde dans les bonnettes oculaires des jumelles, l’interface apparaît sur un affichage tête haute. Bien qu’il m’ait fallu un peu de temps pour m’y habituer, j’ai rapidement et intuitivement appris à utiliser la caméra du système pour réaliser des images de qualité adéquate, permettant l’identification des oiseaux. Au petit-déjeuner, j’ai identifié pour la première fois un tohi à bec orange !

Puisque je maîtrisais mieux le fonctionnement du système, j’ai décidé d’aller sur le terrain. J’ai passé ma première matinée à pratiquer l’ornithologie avec les jumelles AX Visio, en suivant lentement un chemin menant à l’océan Pacifique. En utilisant ma voiture de location comme affût, j’ai pu m’habituer à manipuler les jumelles AX Visio sans effaroucher les oiseaux. Le système AX Visio a facilement identifié un certain nombre d’espèces communes des plaines, telles que le râle de Cayenne, le tyran mélancolique, le vanneau téro, l’onoré du Mexique et l’ara rouge.

La nouveauté de l’identification assistée des oiseaux s’est montrée extrêmement agréable. J’étais initialement préoccupé par la possibilité que l’expérience numérique « usurpe », pour ainsi dire, le plaisir de l’ornithologie analogique ; toutefois, mes craintes ont rapidement été dissipées, tandis que je poursuivais mes expériences.

!!!Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O - scarlet macaw
!!!Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O - gray-cowled wood rail
!!!Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O - bare-throated tiger heron
Photographie: Pictures taken with the AX Visio
Deuxième jour

Après m’être concentré sur l’observation des oiseaux sur les plaines, la première matinée, j’ai décidé d’essayer les jumelles AX Visio dans un environnement plus exigeant : la forêt tropicale de plaine.

Dans cet environnement, il a été plus difficile d’obtenir des identifications cohérentes avec le système AX Visio. Dans la forêt tropicale, les oiseaux se déplaçaient plus rapidement ; ils étaient souvent dissimulés par des feuilles ou des branches, ou ne pouvaient être observés que dans des conditions de faible luminosité. Cependant, c’est ici que les autres caractéristiques uniques des jumelles AX Visio sont entrées en jeu : même si le système n’est pas en mesure d’assurer une identification immédiate sur le terrain, les jumelles AX Visio enregistrent l’oiseau observé afin de l’identifier ultérieurement. Cette fonctionnalité s’est révélée utile à plusieurs reprises durant la première matinée, et m’a permis de distinguer des espèces peu connues de grimpars d’apparence similaire.

La forêt tropicale s’est également révélée être un endroit idéal pour essayer la fonctionnalité Shared Discoveries. Cette fonction permet à l’utilisateur de marquer numériquement un endroit dans un arbre où est perché un oiseau. L’utilisateur peut ensuite remettre les jumelles à un ami, et le système affiche des flèches afin de guider ce dernier vers l’endroit où se trouve l’oiseau. Les possibilités qu’offre cette fonction aux guides ou aux personnes participant à une excursion ornithologique sont véritablement révolutionnaires. Désormais, plus besoin de recourir à un pointeur laser ou à des descriptions imprécises pour localiser un oiseau savamment dissimulé. Une fois l’emplacement identifié, le système s’occupe du reste !

À la fin de ma deuxième matinée, j’ai constaté avec satisfaction que je me familiarisais rapidement avec cette forme d’ornithologie augmentée. J’étais également heureux d’emporter uniquement le système AX Visio, plutôt que des jumelles et un appareil photo séparé. Avancer lentement dans la forêt, sans poids supplémentaire, m’a permis de passer une matinée d’observation relaxante.

!!!Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O 3K8A8534!!!Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O 3K8A7260
Troisième jour

Aujourd’hui, j’ai emporté les jumelles AX VISIO et je me suis rendu dans la réserve de Finca Cántaros à San Vito, près de la frontière panaméenne. Cette zone offre un mélange attrayant de forêts et de plaines.

Lorsque je pratique l’ornithologie dans une nouvelle région, j’utilise souvent de fonction « Explore » de l’application Merlin Bird ID, qui me sert de guide ornithologique numérique portable. Sur le terrain, cela m’impose souvent de consulter des contenus de référence sur mon smartphone, tout en observant avec mes jumelles. Idéalement, le système AX Visio permet aux ornithologues en voyage de se concentrer sur les oiseaux sans devoir jongler avec un smartphone, un appareil photo et des jumelles. Mieux encore, le système AX Visio m’a permis d’accéder à ces observations sur l’écran de mon smartphone. J’ai ainsi pu identifier un oiseau méconnu à ma convenance une fois de retour au lodge ou pendant un voyage. Ainsi, j’avais la possibilité d’utiliser mon smartphone sur le terrain, mais rien ne m’y obligeait !

Par conséquent, plus je me familiarisais avec les jumelles AX Visio, plus j’avais la sensation d’être véritablement présent « dans l’instant » lorsque j’utilisais le système. D’innombrables fois, il m’est arrivé de n’avoir qu’une fraction de seconde pour observer un oiseau ; je devais alors prendre la difficile décision d’essayer de prendre une photo à des fins d’identification ou de mémoriser les caractéristiques observées sur le terrain. Désormais, les jumelles AX Visio me permettent de faire les deux, sans perdre l’oiseau de vue. Cette fonction s’est avérée particulièrement utile lors de l’observation de tyrannidés méconnus ou au plumage peu coloré, de viréonidés ou de pouillots siffleurs.

!!! Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O 3K8A7317
Conclusion

Les jumelles AX Visio m’ont réservé de nombreuses surprises. Même sans leur interface numérique, ce sont de superbes jumelles, dotées d’optiques incroyables. Elles m’ont permis d’observer, d’identifier et de documenter les oiseaux d’une toute nouvelle manière. Plus je me familiarisais avec les jumelles AX Visio, plus j’appréciais les avantages uniques qu’elles offrent.

Rick Bateman: A NEW WAY OF BIRDING WITH THE AX VISIO H/B/O - Bio Pic

À propos de l’auteur

Rick Bateman


Rick Bateman ne se déplace jamais sans ses jumelles. Cet écrivain, photographe et ornithologue, qui voyage dans le monde entier, scrute continuellement le ciel, même lorsqu’il n’est pas en voyage.

Aller àAperçu de toutes les histoires
Biodiversity: Our project in Costa Rica /H/B/O - DJI 0630La forêt tropicale SWAROVSKI OPTIKNOTRE PROJET AU COSTA RICA Temps de lecture: 6 minutes