SERVICE CLIENTELELun - jeu 08:00 - 17:00 / Ven 08:00 - 12:0000800 3242 5056customerservice@swarovskioptik.com

Liste des RevendeursTrouver des revendeurs à proximité de vousAccéder à la liste des revendeurs
Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.

Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.

Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.

Wild Pumas

Farouche et solitaire

Temps de lecture: 4 minutes

Mon pisteur et moi suivons Charqueado, un puma mâle, depuis une demi-heure. Il a quatre ans, donc il est adulte, et c’est un beau spécimen. Après s’être prélassé un moment au soleil du matin, il se lève et cherche un endroit pour dormir, où il passera la journée. À environ 40 mètres de nous, il se dirige vers un petit creux recouvert d’arbustes. Nous le suivons. L’espace d’un instant, nous le perdons de vue – et c’est tout le temps qu’il lui faut : il semble déjà avoir été englouti par la terre. Avec nos jumelles , nous passons une heure entière à scruter la mata negra, des arbustes qui poussent à hauteur de hanche, dans l’espoir le retrouver. Malgré tous nos efforts, toutefois, nous ne parvenons pas à le retrouver. Il me vient soudain à l’esprit que j’ai déjà traversé plusieurs fois des creux semblables à celui-ci. Il serait tellement facile de croiser un puma ici sans pouvoir le repérer à l’avance... Je sens un frisson glacial me parcourir la colonne vertébrale.

Un chasseur fantastiqueL’invisibilité est cruciale pour la survie
Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.

Cette situation est un bon exemple de l’habileté des pumas à dissimuler. La capacité à se rendre invisible est cruciale pour la survie d’un puma – tout particulièrement dans la région de Torres del Paine, où ces félins chassent principalement le guanaco, toujours aux aguets. Ce grand herbivore de la famille des lamas établit partout des postes de surveillance, depuis lesquels il scrute les éventuels dangers et, dès qu’il repère quelque chose de suspect, pousse un cri d’alerte qui résonne au loin. Le guanaco étant très rapide, le puma doit lancer une attaque furtive à très courte distance, faute de quoi il n’a aucune chance de réussir. Le cri d’alerte du guanaco annonce la fin de la chasse avant même qu’elle n’ait pu commencer, car tous les animaux aux alentours sont alors conscients de la présence du chasseur. Cependant, grâce à la puissance de saut et à l’agilité caractéristiques du puma, lorsqu’il est suffisamment proche de sa proie, il peut abattre des animaux considérablement plus lourds que lui.

Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.
Photographie: Ingo Arndt
Pumas in Torres del Paine National Park: Pumas are distributed in six different subspecies throughout North and South America. In the past, they populated the Americas almost without a gap, but their population has now declined sharply.  German photographer Ingo Arndt has been following them in Chile for many years.
Photographie: Ingo Arndt
La chasse illégale et la destruction croissante de l’habitat naturel des pumas mettent leurs effectifs en péril

Six sous-espèces de puma sont présentes en Amérique du Nord et du Sud. Autrefois, les pumas peuplaient presque toutes les régions d’Amérique, mais aujourd’hui, leur nombre a fortement diminué, principalement à cause de la chasse illégale et de la destruction croissante de leur habitat naturel. Le nombre total de pumas est aujourd’hui estimé à moins de 50 000. Selon les estimations actuelles, 60 à 100 pumas vivent encore dans le parc national Torres del Paine. Sur le plan taxonomique, cette espèce ne fait pas partie des grands félins, bien qu’il s’agisse du quatrième plus grand félin sauvage du monde. Les mâles adultes peuvent mesurer jusqu’à deux mètres du nez à l’arrière-train, et peuvent peser jusqu’à cent kilos. Les femelles sont un peu plus petites et plus légères. Les pumas ont de grosses pattes et possèdent les pattes arrière les plus puissantes de tous les félins. Debout, ils peuvent réaliser des sauts de cinq mètres en hauteur et bondir en avant sur une distance de douze mètres. À pleine vitesse, ils peuvent atteindre 80 kilomètres à l’heure. Les pumas femelles parcourent une zone d’environ 25 kilomètres carrés dans le parc national Torres del Paine, où les réserves de nourriture sont abondantes, tandis que les mâles parcourent parfois des distances de plus de 60 kilomètres carrés.

Graphic Book title Puma Land

About the Author

Puma Land


Ingo Arndt was born in Frankfurt am Main, Germany. From early childhood, he spent every single minute of his spare time outdoors in nature. Soon he realised that photography was a useful tool in environmental protection, so, after finishing school in 1992, Ingo plunged into the adventurous life of a professional photographer. Since then, he has travelled around the globe for extended periods as a freelance wildlife photographer, photographing reports in which he portrays animals and their habitats. In the past few years he has been mainly on assignment for GEO and National Geographic Magazine. With his images, Ingo wants to stimulate and increase the awareness of his viewing audience and show them the magnificence of nature.

His adventures with the pumas in Torres del Paine National Park have also been published in the book PumaLand (2019).